Célestia

Lieu d'une guerre sans merci
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 yuuri, petite vampe inutile

Aller en bas 
AuteurMessage
yuuri

yuuri

Messages : 105
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

yuuri, petite vampe inutile Empty
MessageSujet: yuuri, petite vampe inutile   yuuri, petite vampe inutile Icon_minitimeVen 21 Sep - 15:06

Nom : --
Prénom : Yuuri
Surnom(s) : Yuuri
Sexe : fille
Âge : 27ans se sont écoulés depuis ma naissance, donc 10ans depuis ma transformation
Race : Vampire Originelle (je suis née vampire, bien que mes gènes vampys étaient endormis au début)
Clan : Vampires
Côté : si vous êtes gentils, je le serai avec vous, c'est pas compliqué na?
But en général : Vivre sans faire trop peur aux pauvres petits humains et peut-être un jour trouver ma raison de vivre...

Apparence : Je suis assez grande, j'ai le teint pâle, des grands yeux de biche à la pupille ovale entourée d'un iris d'une couleur allant du mauve au noir en passant par le rouge sang qui parfois peut sembler lumineux, de longs cheveux noirs tombant en cascades sur mes épaules jusqu'à ma taille avec des reflets bleutés, je suis assez svelte, le corps parfait quoi... sans oublier un sourire assez craquant, bien que très rare.

Caractère : Je suis de nature relativement insécure, probablement à force de me cacher et fuir, je déteste ma nature vampy qui m'oblige à me nourrir de sang humain, j'aspire à vivre paisiblement sans causer de problèmes, etc. À force de me tenir loin des humains, la solitude finit par peser sur mon âme, comme ce serait probablement pour n'importe qui dans de mêmes circonstances...

Passé : Bon! Commençons par le commencement, ça vous va? bien évidemment que dis-je! et même si ce n'est pas le cas, bah je vais le faire quand même, bleh! Donc, voilà où l'histoire a commencé...
Mes parents étaient deux honnêtes et paisibles fermiers, pas particulièrement riches, mais pas pauvre non plus. Ils vivaient au gré de leurs récoltes et appréciaient tout ce que la terre leur donnait, et ils savaient comment lui rendre. Bref, un couple tout ce qu'il y a de plus banal! Ils s'aimaient, et comme la logique le veut, ils décidèrent d'avoir des enfants, éventuellement, histoire de pouvoir savoir à qui léguer la ferme familiale le moment venu.
Puis, par une froide nuit d'hiver, sur les douzes coups de minuits, je suis née. Encore là, je suis venue au monde comme tout le monde, sans complications, ni rien de bien remarquable. Ce fut toutefois lorsque j'ouvrit les yeux que tout se chamboula. Des yeux violets! N'y a-t-il rien de plus étrange que celà? Deux grands yeux étonnés, mais qui semble-t-il recelaient un petit quelque chose d'irréel. Ce petit quelque chose outre leur couleur insolite, c'était mes pupilles. Elles n'étaient pas rondes, mais ovales, presques comme celles d'un chat! Puis, comme si ce n'étais pas assez, ils ont changé du violet au rouge... Alors là, ils avaient beau vouloir un enfant de tout leur coeur, m'avoir aimé durant toute la durée de la grossesse, ça c'était vraiment trop étrange pour les deux fermiers. C'est ainsi, que la nuit même, mon père se rendit avec l'un de ses meilleurs chevaux, à l'église du village, dans l'espoir que j'y soit exorciser, et que de ce fait, aucun démon ne viendrait les déranger. Il laissa le petit paquet de couvertures dans lequel le bébé était enroulé sur le seuil, puis repartit au chevet de sa femme, fatigué par toute cette agitation.
Étrangement, personne n'entendit jamais parler du petit bébé aux yeux effrayants né cette nuit là, pas même le curé! c'est comme si le bébé n'avait jamais existé!
J'avais en effet été recueillie cette même nuit par un certain voyageur mystérieux, dont les gens ne connaissaient rien. Cet homme étrange passa quelques années à m'apprendre toutes sortes de choses, notamment à parler avec aisance dans plusieurs langues du continent. Ma grande curiosité eu tôt fait de multiplier le nombre des langues maitrisées et de le faire passer à la totalité des langues connues de ce continent. Toutefois, là s'arrêtait mes prouesses intellectuelles. Je n'avais aucune mémoire pour les choses comme la géographie, ou les mathématiques...
L'homme qui m'avait recueillie s'occupait de me fournir à manger, à boire et de quoi me vêtir, mais n'allez pas penser qu'il me chérissait! Loin de là! Pour lui j'étais plutôt un genre de domestique insolite qui lui enlevait le fardeau de l'entretien ménager, rien de plus. Les années ont passé, j'ai grandi, mûrit, et comme la chenille devient un papillon, j'étais maintenant une superbe jeune femme qui ferait tourner bien des têtes, lorsque j'aurais le courage de sortir de la forêt rassurante ou j'avais toujours habité. Puis, un jour, l'homme m'appela dans sa bibliothèque, et me tint un discours peu commun. Si ma mémoire est bonne, ça allait comme suit : " Tu te fais sage, et ton esprit est vif. Tu as du remarquer que le fardeau du temps ne pesait point sur moi, contrairement à toi. Toutefois, il vient un temps où toute chose doit prendre fin, que le rideau tombe et qu'enfin les esprits puissent se reposer, cesser de chercher, et accepter certaines choses. Je t'ai recueillie cette nuit là, car j'avais senti quelque chose en toi, et c'est maintenant que je t'en ferai part. " Sur ces mots, il me fit signe de venir m'asseoir sur ses genoux comme je faisais souvent étant petite. Surprise, j’obéis tout de même, sans poser de question. Alors que je posai les yeux sur le livre ouvert sur sa table, je sentit un pincement sur le côté de mon cou, comme deux petits dards. Sur le coup, je n'ai pas comprit ce dont il en retournait, et j'ai donc tenté de me dégager, mais en vain. Les mains de mon mentor s'étaient refermées sur mes épaules, comme des étaux, avec une force surnaturelle. Ce qui suivit est assez difficile à expliquer, étant donné que je ne suis pas sûre de le comprendre moi-même. Des choses se sont éveillées en moi, une sensation de brûlure a parcouru mes veines, mais j'étais comme paralysée. Ce moment me sembla durer l'éternité, car je n'étais plus rattachée au monde extérieur. Il n'y avait que moi... Moi et le feu, moi et la douleur, dans une étendue de ténèbres impénétrables. Lorsque je sortis de ce cauchemar, j'étais seule, affreusement seule. Pas un bruit, pas un mouvement ne troublait la nuit. J'étais dehors, sous les branches d'un saule, dont je pouvais distinguer parfaitement la frondaison, malgré la noirceur qui régnait dans la forêt. Je me relevai, et regardai autour de moi, essayant de repérer l'homme dont je ne savais toujours pas le nom. Nulle trace de lui en vue. Étrange...
Puis, une odeur de brûlé me parvint. Je la suivis, écoutant les bruits de la forêt autour de moi. Les oiseaux fuyaient, mais pas à cause de moi. Une biche sauta au-dessus de moi et j'eus tout juste le temps de me baisser pour l'éviter. Intriguée, j'accélérai le pas pour voir quelle était la cause de cette terreur générale. Ce que je vit fut comme l'achèvement dont la transformation avait été le prélude. La maison brûlait, d'un feu indéniablement allumé délibérément. Un bout de papier porté par le vent que produisait la chaleur des flammes arriva jusqu'à moi. Je reconnu l'écriture de celui qui m'avait élevée tout ce temps. Il y avait écrit " Vole maintenant de tes propres ailes, ne cherche pas à en apprendre plus sur moi, je t'ai apprit tout ce que j'ai eu le temps de t'enseigner, mais maintenant tu dois partir faire tes propres découvertes, et ce sera sans moi. Adieux." La note se consuma, alors je sortit de la torpeur dans laquelle j'avais plongé, pour réaliser que le feu se propageait très rapidement. J’attrapai un collier qui trainait au sol, qui m'avait été donné par celui là même qui s'était fait flamber à l'instant. c'est tout ce que je possédais, avec les vêtements et la cape de velours noir que je portais en ce moment. Je n'avais plus de chez-moi, plus personne au-monde, et je ne savais pas grand chose du monde extérieur.
Je me suis donc mise à fuir résolument les flammes, décidée à commencer ma vie, laissant les souvenirs dans le passé, et les mystères du passé bien rangés, à ne plus jamais démystifier.
Le temps passa, je réalisai les changements qui s'étaient opérés en moi, mes appétits s’apparentant à ceux des contes que l'inconnu m'avait contés, ces histoires de vampires qui se nourrissaient de sang. Je comprit peu à peu que rien ne ferait changer mon nouvel état, que je n'y pouvais rien, je devais m'y résigner, j'étais devenue comme eux...
J'apprit sur le tas, vivant les conséquences de la lumière du soleil, je voyageai dès lors durant la nuit, me trouvant un arbre qui me ferait de l'ombre ou dormir durant le jour. J'apprit aussi à rester hors des sentiers des chasseurs, et à ne pas essayer de chasser. Je devint une as dans le camouflage, sortant dans les villages la nuit, ne tuant jamais inutilement, et me cachant le jour, changeant sans cesse de région. En effet, les humains avaient affreusement peur de tout ce qu'ils jugeaient trop différent d'eux, et avaient tendance à tenter d'éliminer drastiquement la cause de cette frayeur.
Les années passée à ne pas vieillir, à être traitée de sorcière, démon, diablesse et autres trucs créatifs des humains contribuèrent sans doute à accentuer ma nature méfiante et peureuse. Probablement aussi que ça a augmenté ma peur des humains, car se faire chasser à coups de fourche ce n'est pas la chose la plus agréable qui soit, croyez-moi!

Capacité(s)/Pouvoir(s)/Talent(s) spécial(aux) : Je suis télépathe, mais pas super puissante, je peux me glisser brièvement dans les esprits faibles, mais jamais longtemps.Je suis agile comme un chat, j'ai une ouie excessivement surdéveloppée.

Équipement : mes vêtements, une cape de velours noire à grand capuchon et c'est tout.

Je n'ai pas de compagnons, car les animaux ont peur de moi. Je ne sais pas me battre, donc je préfère éviter le combat.
Je suis portée à toujours cacher mon visage dans mon capuchon pour ne pas révéler ma nature vampirique, et mes yeux effrayants.


Dernière édition par yuuri le Mar 16 Oct - 21:46, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélina
Petite elfe timide
Sélina

Messages : 243
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 23

yuuri, petite vampe inutile Empty
MessageSujet: Re: yuuri, petite vampe inutile   yuuri, petite vampe inutile Icon_minitimeVen 21 Sep - 16:07

Présentation trop courte. Le forum est refait, mais pas réouvert encore. Je vais prévoir un nombre de ligne, parce que t'as présentation est beaucoup trop courte. Merci de patienter un peu. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celestia.forum-canada.com
yuuri

yuuri

Messages : 105
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

yuuri, petite vampe inutile Empty
MessageSujet: Re: yuuri, petite vampe inutile   yuuri, petite vampe inutile Icon_minitimeVen 21 Sep - 16:39

et maintenant? Si ça, ce n'est pas assez long, bah je sais pas ce que je vais bien pouvoir faire...


Dernière édition par yuuri le Ven 5 Oct - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélina
Petite elfe timide
Sélina

Messages : 243
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 23

yuuri, petite vampe inutile Empty
MessageSujet: Re: yuuri, petite vampe inutile   yuuri, petite vampe inutile Icon_minitimeVen 21 Sep - 16:48

Attend! Yuuri, je suis encore en train de refaire des sujet, alors patiente un peux s'il te plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celestia.forum-canada.com
yuuri

yuuri

Messages : 105
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

yuuri, petite vampe inutile Empty
MessageSujet: Re: yuuri, petite vampe inutile   yuuri, petite vampe inutile Icon_minitimeVen 21 Sep - 16:49

oui je vais attendre u.u et c'est normal si j'ai pas accès au tchat?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélina
Petite elfe timide
Sélina

Messages : 243
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 23

yuuri, petite vampe inutile Empty
MessageSujet: Re: yuuri, petite vampe inutile   yuuri, petite vampe inutile Icon_minitimeVen 21 Sep - 16:50

Je sais pas. Là t'es dans le groupe des "nouveau" je sais pas par quel moyen vue que t'étais déjà inscrite. Je vais voir pour le chat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celestia.forum-canada.com
yuuri

yuuri

Messages : 105
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

yuuri, petite vampe inutile Empty
MessageSujet: Re: yuuri, petite vampe inutile   yuuri, petite vampe inutile Icon_minitimeVen 21 Sep - 16:51

ok merci ^^
je me suis désinscrire du groupe des anciens par erreur je crois ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélina
Petite elfe timide
Sélina

Messages : 243
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 23

yuuri, petite vampe inutile Empty
MessageSujet: Re: yuuri, petite vampe inutile   yuuri, petite vampe inutile Icon_minitimeVen 21 Sep - 16:55

En fait, pour une raison que j'ignore, chaque fois que je vous enlève, sa vous remets. Je te remets dans les anciens en attendant, parce que tu n'es pas nouvelle. Et chat box, normalement tu devrais y avoir accès, actualise pour voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celestia.forum-canada.com
Sélina
Petite elfe timide
Sélina

Messages : 243
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 23

yuuri, petite vampe inutile Empty
MessageSujet: Re: yuuri, petite vampe inutile   yuuri, petite vampe inutile Icon_minitimeJeu 11 Oct - 22:40

Ton histoire, je dois dire que tu m'as énormément impressionner. Très bien expliquer, beaucoup d'émotion et sérieusement j'avais juste envie de la finir. Comparé a tes autres, c'est une amélioration de taille.

Chose a amélioré, la première partie. On est sur un forum de rp donc même si sa a l'air con, on a besoin de ses infos, alors je préfère que tu mette les bonne chose au lieux de n'importe quoi. Petit détail qu'il reste encore a corriger. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celestia.forum-canada.com
Contenu sponsorisé




yuuri, petite vampe inutile Empty
MessageSujet: Re: yuuri, petite vampe inutile   yuuri, petite vampe inutile Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
yuuri, petite vampe inutile
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Briançon petite ville grand renom
» Les chamans et la petite Waaagh !
» Petite table romantique
» Petite conversation utopique ..
» Une nouvelle petite sorcière : Woefully Bewitching de mageline !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Célestia :: Important :: Personnage-
Sauter vers: