Célestia

Lieu d'une guerre sans merci
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Le début de la terreur

Aller en bas 
AuteurMessage
Aryuua

Aryuua

Messages : 100
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 23
Localisation : Chez moi

Le début de la terreur Empty
MessageSujet: Le début de la terreur   Le début de la terreur Icon_minitimeMer 7 Sep - 18:07

Il y a quelques siècles de cela, les plus grandes nations de ce monde entrèrent dans une compétition plutôt violente ; chacun tentait de s’approprier le plus de territoires et de richesses possibles sans se soucier si les terres qu’ils occupaient de force appartenaient déjà à un voisin. Voyant que cette technique entrainait beaucoup de morts, beaucoup préfèrent chercher des terres inoccupées pour agrandir leur territoire. Parmi les nombreux aventuriers qui s’attelèrent à la tâche, l’un d’eux découvrit une île très éloignée recouverte d’une magnifique et épaisse forêt. À son centre, se trouvait une montagne majestueuse qui disparaissait dans les nuages. On l’appela d’abord le « Pic Céleste », car on disait qu’en l’escaladant, on pouvait se rendre jusqu’au Paradis Céleste. Aujourd’hui, elle n’a pas vraiment de noms propres, mais cette légende urbaine value le nom de « Célestia » à l’île. Pendant des années, cette dernière se remplie d’habitants de nombreuses races. Rapidement, on comprit que les humains n’étaient pas les premiers à la découvrir. Les elfes, notamment, et d’autres créatures tout aussi invraisemblables par moment y avaient déjà pris racines depuis longtemps déjà.

Heureusement, la rencontre entre les habitants de Célestia se fit sans accroche. À une vitesse surprenante, l’île vit sa population augmenter grandement. À l’abri de toute forme de violence, le territoire causait inévitablement l’envie de ceux qui étaient habitués à la guerre et aux famines. Des villages furent construits ainsi que d’autres installations pour subvenir aux besoins de la population grandissante. Célestia se développa dans la paix et l’harmonie. Tout allait pour le mieux, même si la présence d’arme restait une mesure de précaution qui accumulait plus la poussière ou faisait office d’œuvre d’art qu’autre chose. À quoi servaient-elles si il n’y avait aucun ennemi ?

Mais, comme on dit, toute bonne chose a une fin. Et celle-ci fut plutôt brusque. Un jour où le soleil rayonnait de mille feux dans le ciel, des pêcheurs revinrent à leur village visiblement terrorisés, hurlant qu’ils avaient vu un bateau menaçant abordant un drapeau de pirates qui avançait vers la côte. Lorsque les quelques sentinelles en services allèrent vérifier les dires, ils ne virent pas un mais plusieurs bateaux aux intentions pour le moins hostiles sur le point d’amarrer. C’est à ce moment que la calme de la paisible Célestia vola en éclat. Le moment où le recrutement de soldats dû grandement augmenter, où les forges qui jusque-là servaient surtout à la création de bijoux recommencèrent à créer des armes par dizaine et le moment où même les simples citoyens durent combattre pour survivre.

Les premiers raids des pirates furent aussi rapides que sanglants. L’effet de surprise et le manque d’effectif pouvant lutter n’aidant pas, les villageois n’avaient aucune chance contre leurs ennemis non seulement plus nombreux mais aussi plus préparés. Durant une nuit où quatre villages furent mis à feu et à sang, on pouvait entendre de très loin l’écho des hurlements et des bruits de fer qui se croisaient. Lorsque les secours arrivèrent, ils ne découvrirent que le silence et des cadavres. Étrangement, beaucoup semblaient manquer à l’appel.

Les pirates ne faisaient pas que des morts. Nombreux furent ceux qui se firent kidnapper. À partir de ce point, deux choix s’offraient à eux : Soit ils rejoignaient le rang des bandits des mers ou mourraient. Bien sûr, ils pouvaient toujours tenter la fuite, mais bon. Ce n’était pas vraiment conseillé…

La guerre vient d’éclater. Est-ce que les habitants de Célestia réussiront à prendre les armes et à protéger leurs terres et leurs voisins contre les pirates, toujours plus forts, plus sauvages et plus nombreux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le début de la terreur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recrutement et côut en or.
» [Carte] Une nouvelle terreur [Résolu]
» La terreur rouge...
» Sommaire Warhammer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Célestia :: Important :: Histoire-
Sauter vers: